À savoir, Culture

L'université Euro-méditerranéenne de Fès ouvre ses portes

Par: Andréa CLERC  

A SAVOIR C’est officiel ! Les premières formations de l’université Euro-méditerranéenne de Fès viennent d’être lancées. Fruit d’une collaboration entre plusieurs pays du pourtour méditerranéen, l’université est avant tout une structure pédagogique qui vise l’excellence.

Labélisée par l’Union pour la Méditerranée et soutenue par 43 pays, l’université de Fès (UEMF) propose des cours autour de thématiques d'intérêts pour l'espace Euro-méditerranéen.

Visant à former des hauts cadres dans la recherche scientifique et technique, l’université de Fès décernera des diplômes de licence, d’ingénieur, de master et de doctorat. Les universitaires suivront des formations aux normes internationales organisées en deux pôles : le pôle ingénierie et architecture puis le pôle des sciences humaines et sociales.

L’UEMF collabore avec un corps professoral et un personnel hautement qualifié, provenant de différents pays de la région Euro-méditerranéenne. “C'est une université régionale, c’est-à-dire, qu'elle inclut les états membres de l'UPM aussi bien dans sa gouvernance, qu'au niveau de son exécutif et des professeurs et chercheurs" déclare Mostapha Bousmina, président de l'UEMF.
L’université de Fès devrait atteindre un effectif d’étudiants de 6.000 en 2024 et de 10.000 en 2032. 

Un CHU et l’ouverture de la formation en médecine et pharmacie sont également prévus.

Les formations seront basées sur cinq piliers dont le multilinguisme, le multiculturalisme et l’entreprenariat. L’établissement comprend également des centres de recherches et d’équipements scientifiques à la pointe de la technologie.

Promouvoir le dialogue interculturel et le partenariat académique dans l’espace Euro-méditerranéen, sont les principaux objectifs de l’université de Fès.