Culture

Les tanneries de Fès

ARTISANAT La capitale spirituelle est dotée d’une diversité dans le domaine artisanal, c’est là qu’on trouve les meilleurs maîtres artisans, elle est connu aussi par ses tanneries qui se trouvent au cœur de la médina.

Les tanneries ont toujours existé dans la ville, le plus grand groupement de tanneurs se trouve à Fès puisqu’elle contient trois site dont le plus connu est le “Chouara”, environ un millier de personnes exercent ce métier malgré ses conditions difficiles. Le travail consiste à transformer les peaux d'animaux d’élevage locaux tels que le mouton, la vache, la chèvre,... en cuir mou pour fabriquer avec des accessoires, du mobilier ou des objets décoratifs.

La peau passe par plusieurs longues étapes avant d’arriver dans notre garde robe ou dans notre mobilier, cela dépend de la catégorie de celle ci, ovin (mouton), bovin (vache) ou caprin (chèvre) et de la saison aussi. Tout d’abord les tanneurs salent les peaux des deux côtés et les exposent au soleil, une fois la couche de sel sèche ils l’enlèvent et la remplacent et ainsi de suite, cette opération peut durer de 1 à 4 jours selon la saison. En suite vient l’étape de la teinture qui dure deux à trois heures puis l’étape de l’épilation, les peaux sont trompées après dans des bassins à chaux, une fois retirées elles passent au lavage.

Une succession de bains vient par la suite où les peaux y passent plusieurs jours, l’étape de la peinture vient après suivie du séchage et du lissage du cuir, toutes ces phases sont pratiquées avec des outils traditionnels spéciaux.   

Alors à chaque fois que vous achetez des babouches, un sac ou une pouf en cuir artisanal, pensez à ces artistes grâce auxquels le Maroc est riche en culture artisanale.