Hébergement, People

Bienvenue chez vous (et chez Lalla Fatima)

PORTRAIT C’est l’une des spécificités du tourisme à Fès : le riad chez l’habitant. Lalla Fatima a été la première de la ville à ouvrir les portes de sa maison, en 2001. Depuis, elle ne demande plus qu’une chose : « que Dieu me donne la force de continuer à pouvoir recevoir des étrangers toute ma vie ».

Elle a le coeur large comme ses bras, qu'elle ouvre à chaque nouvelle arrivée. Depuis 2001, Lalla Fatima travaille dans l'hôtellerie. Chez elle. Un métier auquel elle n'était pas préparée, qu'elle n'avait même pas envisagé une seule seconde. "J'étais brodeuse, avant. En 2001, quand mes deux fils sont partis en Allemagne, j'ai voulu vendre ma maison, devenue trop grande. J’avais plusieurs visites par jour, les prix grimpaient d’heure en heure. Mais un homme est venu. Il travaillait pour l'Etat, il m'a proposé d'ouvrir une maison d'hôtes chez l'habitant, la première de la ville." Pour ne pas que Fès devienne un nouveau Marrakech. "Mais moi, je ne savais pas comment faire. Jamais un étranger n'avait mis les pieds dans ma maison." Alors elle découvre. Seule, et au contact de ses clients, qui lui font apprennent le métier petit à petit. "Au début, pour faire tourner la maison, on m'envoyait des étudiants de l'institut américain. Angela, ma première cliente, a passé six mois ici. Je suis allée en vacances chez elle, récemment." Car quand on loge chez Lalla Fatima, des liens se créent inévitablement. Autour d'un thé comme d'un couscous. "Ici, vous êtes chez Lalla Fatima. Et pendant vos vacances, vous êtes avec Fatima, et Fatima est avec vous." Si vous voulez vous enfermer dans votre chambre et éviter les contacts, ce n’est pas ici que ça passe.

« Une seconde maman pour moi »

Mais les débuts n'ont pas été faciles pour autant. Pendant plusieurs années, Lalla Fatima a du concilier ses deux métiers, ouvrir sa porte à des touristes de passage, et continuer à broder. "Maintenant, le bouche à oreilles suffit. Mes clients de 2010 sont tous déjà venus, ou bien ce sont des amis d'anciens clients." Et effectivement, les habitués qui se succèdent savent où ils mettent les pieds. "Une seconde maman pour moi", avoue l'une d'elle, venue avec sa petite famille.
Son statut historique de "première chambre d'hôtes chez l'habitant" lui a valu la célébrité. Côté Jardin, Des Racines et des Ailes, la première chaîne de télé marocaine, les caméras se sont succédé chez elles. « Encore une interview ? Bon, d’accord. Mais pendant que je finis de préparer le couscous, j’ai des invités à nourrir, quand même ». Des clients ? « Non, des invités. » Une autre façon d’envisager l’hôtellerie.

Texte et photo : Mathias Chaillot

Pratique :

Riad Lalla Fatima, 19 Arset El Hammoumi, Bab Ziat, Fès.
http://fes.madeinmedina.com/fr/riad-lalla-fatima-19288.html
Tel :+212 (0)5 35 63 72 17 ou +212 (0)6 64 28 75 56
A partir de 35 euros la chambre. Déjeuners et dîners sont possibles sur place.